Devenir grand-parent : quel impact pour le couple ?

podcast Parlez-nous de vous , 28 décembre 2022

Comment trouver sa place de grand-parent ?

Grand bien vous fasse, France Inter, 14 décembre 2022

Il existe plusieurs types de grands-parents : actifs, retraités, divorcés, remariés, célibataires… Les sur-investis et ceux qui entendent plutôt s’occuper de leur bien-être.

À quelques jours des fêtes de fin d’année, vous serez nombreux à retrouver vos petits-enfants ou ceux de votre conjoint… Un moment privilégié pour intensifier les relations, resserrer les liens, transmettre des savoirs, des anecdotes du passé, l’histoire de la lignée, pratiquer des activités. Cuisiner, bricoler, pédaler, marcher, jouer… Les grands-parents sont là pour le meilleur.

Et puis les grands-parents le savent bien, il va falloir composer avec les principes éducatifs de leurs enfants, les manières de faire des autres grands-parents… Bref, trouver sa juste place !

Invités

Suzanne Vallières, psychologue. Livre : Le Psy-guide des grands-parents. Aimer, soutenir, réconforter. Ed. de l’Homme, février 2022

Marine Gérald, journaliste pour la presse jeunesse et auteure chez Bayard Presse et Flammarion. Livre : Mes grands-parents et moi. Un cahier à remplir ensemble pour mieux se connaître. Bayard Jeunesse, 14 septembre 2022

Patrick Avrane, psychanalyste à la Société de psychanalyse freudienne, et écrivain. Livres Hériter, une histoire de famille , Puf, 2022. Les grands-parents, une affaire de famille

Nicole Prieur, philosophe, thérapeute familiale, et auteure de nombreux livres sur les relations familiales. Livres : Les trahisons nécessaires, s’autoriser à être soi, Robert Laffont, novembre 2021. Grandir c’est trahir ! déconstruire l’obligation de loyauté pour mieux se définir et se construire soi-même en prenant soin des autres.

Les trahisons nécessaires

podcast Il y avait une fois, 10/11/2022

Il peut nous arriver de vouloir répondre aux attentes de nos proches, de manière plus ou moins consciente, sauf que ces attentes réelles ou présupposées peuvent nous éloigner de ce que nous voudrions être ou faire.

Certaines d’entre elles peuvent même nous pousser à renoncer à ce qui fait vraiment sens pour nous. 

Comment nous libérer des attentes de nos proches ? Comment affirmer qui nous sommes et ce que nous voulons vraiment ? Comment oser devenir pleinement soi-même ?

Pour en parler, j’ai le plaisir de recevoir Nicole Prieur, philosophe et psychanalyste spécialisée dans les relations familiales. Directrice du Conseil scientifique du Centre d’études cliniques des communications familiales (CECCOF), elle est notamment l’auteure de nombreux ouvrages dont Les Trahisons nécessaires – S’autoriser à être soi, paru aux éditions Robert Laffont.

L’hypnose pour trouver le bon équilibre entre soi et les autres

podcast Métamorphose, 30 octobre 2022

Anne Ghesquière reçoit dans Métamorphose Nicole Prieur, philosophe, thérapeute familiale, hypnothérapeute formée à l’hypnose de François Roustang et spécialiste de la famille. Manque de confiance en soi, tensions familiales, difficultés dans le couple, il y a tant de maux qui entravent notre bien-être au quotidien et qui ne demandent qu’à être dénoués, assainis et apaisés. Nicole Prieur nous invite à retrouver confiance en soi, à simplifier nos relations familiales et à réenchanter le quotidien. Comment vivre une relation de couple épanouissante ? Comment apaiser nos liens familiaux ? Autant de questions auxquelles elle répondra dans ce podcast avec l’aide d’outils comme l’hypnose. Un podcast enrichissant pour bien vivre. Épisode #338

Retrouvez notre précédent podcast : #270 Nicole Prieur : Les trahisons nécessaires pour être soi

Avec Nicole Prieur j’aborderai les thèmes suivants (extrait des questions) :

Pouvez-vous nous expliquer comment fonctionne l’hypnose et pourquoi ça marche ?
Faut-il commencer par s’accueillir soi pour pouvoir ensuite accueillir pleinement l’autre dans sa vie ?
Est-ce que pour être réellement soi-même il faut accepter de se perdre un peu, faire place à l’inconnu ?
Comment vivre plus de liberté ? Vis à vis de notre couple, de notre famille, du monde qui nous entoure ? Comment pratiquer l’art de vivre au présent ? Peut-on apaiser certaines relations toxiques et lien familiaux complexes ?

Qui est mon invitée de la semaine, Nicole Prieur?
Nicole Prieur est philosophe, thérapeute familiale, hypnothérapeute et spécialiste de la famille. Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages dont Petits règlements de comptes en famille ou La Famille, l’argent, l’amour parus tous deux chez Albin Michel et Les trahisons nécessaires chez Robert Laffont. Elle dirige depuis de nombreuses années des séminaires sur «Hypnose, processus thérapeutique et changement » au sein du CECCOF-FORMATION : www.parolesdepsy.com

Quelques citations du podcast avec Nicole Prieur :
« Il y a un passage tout à fait naturel entre ce que le cerveau a vécu dans la transe et ce qu’il va pouvoir vivre après au quotidien. »
« La compréhension seule n’apporte pas forcément le changement. »
« Avec l’hypnose on se reconnecte à l’immensité du vivant. »
« Tout l’art de l’hypnothérapie c’est la qualité de présence à l’autre. »

Comment hériter sans se déchirer ?

Grand bien vous fasse, France Inter, 4 octobre 2022

Comment ne pas faire des questions d’héritage une sanglante guerre fratricide…

Tous les conseils pour éviter les conflits qui peuvent anéantir une famille.

avec

Patrick Avrane : Psychanalyste et écrivain.

Livre : « Hériter – Une histoire de famille », Puf, 11 mai 2022.

Nicole Prieur : Philosophe et thérapeute d’enfants, d’adolescents et d’adultes.

Livres : « Les Trahisons nécessaires – S’autoriser à être soi », Robert Laffont, 18 novembre 2021.

« La Famille, l’argent, l’amour – Les enjeux psychologiques des questions matérielles », Albin Michel, 2016.

Flore de Saint Maurice : Notaire

La chronique Choses (presque) vues d’Eric Libiot

et les questions toujours pertinentes de Marie-Laure Zonszain, Femme Actuelle

Trahir éthiquement pour être soi

podcast Les destins flottants, 7 septembre 2022

Lire le podcast sur d’autres plateformes : https://audmns.com/gzyYEHx

Famille, amis : quand les trahisons deviennent nécessaires

Grand bien vous fasse, France Inter, 17 mai 2022

La trahison est perçue comme un acte forcément mauvais, méchant, mesquin, qui entrainerait une perte absolue de confiance envers celui qui a trahi. Mais si trahir était bon pour nous et pour ceux qui nous entourent ?

À partir de quand les trahisons deviennent-elles nécessaires dans le cercle familial ? Ces trahisons familières qui nous empêchent d’être soi, par peur du conflit de loyauté, par faiblesse, par routine… Quand on se force par exemple à voir des amis avec lesquels on ne partage plus grand chose ou quand on s’oblige à se conformer à des désirs professionnels parentaux qui ne nous correspondent pas du tout…

Pourquoi trahir peut aussi devenir un acte d’indépendance, à condition de se dégager de la vision traditionnelle du traitre, type Judas ou Brutus. Et comment trouver le courage de rompre certains liens, certains engagements qui nous empêchent d’être soi…

À l’antenne :

Nicole Prieur, philosophe et psychanalyste spécialisée dans les relations familiales. Directrice du Conseil scientifique du Ceccof (centre d’études cliniques des communications familiales). Auteure de « Les trahisons nécessaires – s’autoriser à être soi » (Robert Laffont, novembre 2021).

Les trahisons nécessaires pour être soi

podcast Métamorphose, 24 février 2022

Anne Ghesquière reçoit dans Métamorphose Nicole Prieur, philosophe et psychothérapeute spécialisée dans les relations familiales. S’accomplir, changer, être à sa juste place, saisir les opportunités… Nous y aspirons tous. Pourtant, que ce soit dans le domaine familial, amical ou professionnel, on sent parfois que quelque chose nous retient. Et s’il fallait parfois s’affranchir de personnes, d’engagements ou de liens qui nous nécrosent ? Et si trahir était parfois bon pour nous et pour ceux qui nous entourent ? Explorons ces nécessaires trahisons. Épisode #270

Avec Nicole Prieur, j’aborderai les thèmes suivants (extrait des questions) : • Votre démarche est inédite et pour le moins peu orthodoxe. Que signifie trahir ? • Pourquoi est-ce si fréquent de se trahir soi-même ? • “Trahir pour ne pas se trahir”… C’est votre formule pour retrouver la joie de vivre ? • “La famille est le lieu de nos premières souffrances”. Pourquoi est-ce si compliqué la famille ? Qu’en est-il de la trahison au sein du couple ? Le bonheur de se sentir vivant, pour vous c’est entrer en cohérence, qu’est-ce que cela signifie ? • “Grandir, c’est trahir.” La trahison est-elle une voie pour notre liberté, de rupture avec l’ancien ? • Quels sont vos principales “clés” pour constituer notre “trousseau” et ainsi grandir ? • On parle beaucoup de souffrance au travail. Pourquoi et comment peut-il au contraire, être source et ressource de bien-être ? • Accepter la trahison, c’est accepter finalement que l’être humain est en mouvement. Votre message final est un grand message d’espoir d’oser désobéir. • On comprend maintenant que trahir est nécessaire… Mais comment devenir un traître éthique et développer finalement le respect mutuel ? • Cela passe-t-il par le corps et de quelle manière, que pouvons-nous ressentir ?

Qui est mon invitée de la semaine Nicole Prieur ? Nicole Prieur est philosophe et psychothérapeute spécialisée dans les relations familiales, elle est directrice du Conseil scientifique du Centre d’études cliniques des communications familiales. Son dernier livre, Les trahisons nécessaires – S’autoriser à être soi chez Robert Laffont, révolutionne notre conception des relations interpersonnelles et nous allons voir avec elle comment être un “traître éthique” pour devenir pleinement qui nous sommes.

Quelques citations du podcast avec Nicole Prieur : « Trahir est nécessaire à un moment donné quand vous êtes embarqué dans des loyautés qui sont néfastes pour vous. » « Grandir c’est déjà accepter que je ne serai jamais le fils, la fille idéal.e. » « Inconsciemment, je vais m’interdire de réussir là où mes parents n’ont pas pu réussir. » « Si je n’attends plus de l’autre des choses qu’il ne peut pas me donner, je le libère. » « A partir du moment où j’accepte et j’adhère à ce que je suis, je change. »

Trahir pour grandir

intervention au colloque Être jeune, devenir adulte : quelles prises en charge pour les 16-25 ans ? du 24 novembre 2021

Quand on se sent en échec alors qu’on a presque tout pour réussir ; Quand on se sent angoissé parce qu’on a l’impression de ne pas pouvoir faire les choses ; Souvent, c’est parce qu’on se trahit soi-même sans en avoir conscience, et on se rend malheureux tout seul. S’en rendre compte nous amène à mettre en œuvre les déloyautés nécessaires pour devenir autonome.

rencontre avec Fabrice Midal : retrouver confiance en soi