article paru dans Femme Actuelle, juin 2016