les articles et tribunes parus dans la presse autour de mon travail

Pourquoi les trahisons peuvent-elles être bénéfiques ?

podcast Minute Papillon / 20 Minutes, 9 décembre 2021

Dans cet épisode, on évoque les trahisons. De celles que l’on subit, de celles que l’on fait vivre aux autres, et de celles que l’on s’inflige, à soi-même. Considérées comme l’un des plus grands drames de la vie, les trahisons peuvent-elles être bénéfiques à notre santé mentale ? Et si, face à des situations de vie complexes, trahir pouvait-il nous apporter un bien-être psychique ?

C’est la thèse de Nicole Prieur, philosophe et psychanalyste, directrice du conseil scientifique du Centre d’études cliniques des communications familiales. Dans son ouvrage Les trahisons nécessaires, s’autoriser à être soi aux éditions Robert Laffont (21 euros), elle propose de déconstruire les obligations culturelles de loyauté pour mieux se définir et se construire soi-même.

Trahir pour mieux grandir

Version Femina 29 nov. – 5 déc. 2021

VersionFemina_2911-051221

Nous avons le droit de nous libérer des récits familiaux

La Croix, 24 novembre 2021

LaCroix_241121

Héritage et donations : il faut que la parole circule pour ne pas rester sur des non-dits

article paru dans Pleine vie, Hors-série n°62 du 16 septembre 2021

PleineVie_62_160921

Le syndrome du nid vide est-il une étape obligatoire pour tous les parents ?

émission « On est fait pour s’entendre », RTL, 23 juin 2021

Pour certains parents, la vie s’arrête quand les oisillons s’envolent, quand les enfants se tournent vers leurs avenirs. Pourquoi ces moments qui s’inscrivent dans l’ordre des choses paraissent-ils particulièrement douloureux ?

Invités :
– Nicole Prieur, psychothérapeute et philosophe
– Philippe Besson, romancier, auteur du livre « Le dernier enfant »

Au nom du père, du fisc et de Claude Berri

Complément d’enquête, France Télévision, 20/05/2021

Surnommé le « dernier nabab » du cinéma français, Claude Berri s’est éteint en 2009. Le producteur laisse derrière lui une œuvre unique, de Tchao Pantin (qu’il a également réalisé) à Bienvenue chez les Ch’tis en passant par Astérix. Il laisse aussi un héritage estimé à 85 millions d’euros… et une famille en guerre.

Son fils, Thomas Langmann accuse son petit frère Darius de l’avoir spolié. En cause, une collection d’art contemporain exceptionnelle, et des centaines d’œuvres qui auraient disparu de la succession. Ainsi que des radars des impôts. L’impétueux producteur et cinéaste incrimine aussi la dernière compagne de son père, Nathalie Rheims, ainsi que plusieurs grands noms du monde de l’art.

Alors, que s’est-il vraiment passé ? Thomas Langmann se fait-il un film ? Est-il la victime d’une gigantesque escroquerie ? La succession Berri fait aujourd’hui l’objet d’une vaste enquête judiciaire. Témoignages exclusifs, archives et documents inédits : « Complément d’enquête » vous plonge dans une incroyable affaire. Une histoire de famille faite de succès, de drames, et d’argent, beaucoup d’argent.

Une enquête de Rola Tarsissi, Thomas Lelong et Karim Annette.

Invitées : Christine Pirès Beaune, députée PS du Puy-de-Dôme, membre de la commission des finances, et Nicole Prieur, philosophe et thérapeute. 

Héritage : pourquoi de nombreuses familles se déchirent-elles ?

émission « On est fait pour s’entendre », RTL, 23 mars 2021

L’apaisement tient parfois à un objet, une montre, une photo… La perte d’un être proche est toujours douloureuse, d’autant plus quand elle s’accompagne par la suite d’un déchirement familial. « Les non-dits créent rapidement des blessures à la suite d’un décès, explique Maître Vincent Chauveau,notaire. Il faut savoir s’exprimer de son vivant pour mettre à plat les relations entre toutes les personnes concernées ». 

Si l’héritage est aussi dérangeant et souvent tabou au sein des familles, c’est qu’il concerne presque systématiquement des questions d’argent. « Il y a quelque chose de l’ordre de l’intime avec l’argent », estime Nicole Prieur. La philosophe souligne « qu’on a toujours peur de parler d’argent, au risque de se lancer dans des règlements de compte »

Pour éviter aux familles de se déchirer, rien n’est plus important que de pouvoir expliquer paisiblement ce qui sera donné à chacun, afin de ne pas créer d’effet de surprise. « En cas de conflits de famille, le temps reste un allié« , fait remarquer Maître Chauveau. Et Nicole Prieur d’ajouter, « on espère qu’à travers ce qui nous est légué, on comble ce qu’on n’a pas pu recevoir de la part du proche décédé, il y a une grande valeur symbolique qui parfois prend le pas sur les puissantes relations familiales ».

Invités

– Nicole Prieur, philosophe, psychothérapeute.
– Maître Vincent Chauveau, notaire. Président du premier réseau national de notaires « Notaires office » et fondateur du réseau Notaires au cœur des familles (www.notaires-ncf.fr). Auteur du premier jeu de société sur l’héritage « Maka7famille » : quand hériter devient un jeu d’enfants.