les publications que j’ai écrites ou cosignées, à l’attention des professionnels

Famille et argent font-ils bon ménage ?

article paru dans "Les Cahiers de la banque du Luxembourg"

L'argent dans les familles, quels enjeux relationnels à travers les différents cycles de la vie ?

article paru dans Réalités Familiales #118,119 « Familles & argent », juillet 2017

le couple et ses belles familles : devine qui vient dîner dimanche  ?

intervention au colloque 2017 de l'ANCCEF

Se réinventer grâce à l'hypnose

article paru dans la revue "Hypnose & thérapies brèves" #44 (février-mars-avril 2017)

Hypnose et processus thérapeutique

article paru dans "La lettre du Psychiatre" en décembre 2013

Confiance et responsabilité, de l’éthique à l’esthétique

Mon intervention au colloque 2012 du Ceccof.

« Mes deux mamans dorment ensemble »

La question des origines dans les nouvelles formes de parenté et de filiation. Perspectives et risques. Intervention au colloque de l’Association Socio-éducative des Yvelines (ASSOEDY), mai 2011.

Les rivalités fraternelles

Article paru dans la revue "Réalités Pédiatriques" #163, octobre 2011 Les rivalités et jalousies sont inévitables au sein d’une fratrie, elles peuvent prendre des formes plus ou moins virulentes. Elles sont la manifestation d’un enjeu existentiel antagoniste entre l’aîné qui doit apprendre à laisser une place au cadet, et celui-ci qui doit parvenir à imposer sa présence.

Les nouvelles formes de filiation

Introduction au colloque 2009 du Ceccof, par Nicole Prieur Il y a une certaine logique à faire coïncider ce thème et le trentième anniversaire du Ceccof : en 30 ans nous avons connu des bouleversements profonds et irréversibles qui nous touchent aussi bien en tant qu’individu, dans nos couples et nos familles, mais aussi dans notre pratique.

Médiation familiale avec l’enfant et psychothérapie d’enfant : quelles différences ?

co-écrit avec Violaine Godart - colloque "L'enfant et la médiation familiale" - Paris, juin 2009. En comparant nos deux approches, nous tentons de mettre en évidence les différences et les éventuels points communs de la médiation et de la thérapie d’enfant.