les publications que j’ai écrites ou cosignées, à l’attention des professionnels

/par

Autonomie et dépendance des thérapeutes dans les doubles prises en charge

co-écrit avec B. Prieur in "Thérapie Familiale" - Genève, 2008. Pourquoi une double prise en charge ? De nombreuses situations thérapeutiques nous mettent face aux limites de nos approches respectives. Par exemple, un thérapeute individuel estimera que le travail de son patient - adulte ou enfant - devrait être complété, ou poursuivi par une thérapie familiale ou de couple. De son côté, un thérapeute familial peut être amené à envoyer un membre de la famille en thérapie individuelle. Plusieurs modèles de doubles prises en charges thérapeutiques existent.
/par

« Mes deux mamans dorment ensemble »

La question des origines dans les nouvelles formes de parenté et de filiation. Perspectives et risques. Intervention au colloque de l’Association Socio-éducative des Yvelines (ASSOEDY), mai 2011.
/par

Les nouvelles formes de filiation

Introduction au colloque 2009 du Ceccof, par Nicole Prieur Il y a une certaine logique à faire coïncider ce thème et le trentième anniversaire du Ceccof : en 30 ans nous avons connu des bouleversements profonds et irréversibles qui nous touchent aussi bien en tant qu’individu, dans nos couples et nos familles, mais aussi dans notre pratique.