Trahir éthiquement pour être soi

podcast Les destins flottants, 7 septembre 2022

Lire le podcast sur d’autres plateformes : https://audmns.com/gzyYEHx

Famille, amis : quand les trahisons deviennent nécessaires

Grand bien vous fasse, France Inter, 17 mai 2022

La trahison est perçue comme un acte forcément mauvais, méchant, mesquin, qui entrainerait une perte absolue de confiance envers celui qui a trahi. Mais si trahir était bon pour nous et pour ceux qui nous entourent ?

À partir de quand les trahisons deviennent-elles nécessaires dans le cercle familial ? Ces trahisons familières qui nous empêchent d’être soi, par peur du conflit de loyauté, par faiblesse, par routine… Quand on se force par exemple à voir des amis avec lesquels on ne partage plus grand chose ou quand on s’oblige à se conformer à des désirs professionnels parentaux qui ne nous correspondent pas du tout…

Pourquoi trahir peut aussi devenir un acte d’indépendance, à condition de se dégager de la vision traditionnelle du traitre, type Judas ou Brutus. Et comment trouver le courage de rompre certains liens, certains engagements qui nous empêchent d’être soi…

À l’antenne :

Nicole Prieur, philosophe et psychanalyste spécialisée dans les relations familiales. Directrice du Conseil scientifique du Ceccof (centre d’études cliniques des communications familiales). Auteure de « Les trahisons nécessaires – s’autoriser à être soi » (Robert Laffont, novembre 2021).

Les trahisons nécessaires pour être soi

podcast Métamorphose, 24 février 2022

Anne Ghesquière reçoit dans Métamorphose Nicole Prieur, philosophe et psychothérapeute spécialisée dans les relations familiales. S’accomplir, changer, être à sa juste place, saisir les opportunités… Nous y aspirons tous. Pourtant, que ce soit dans le domaine familial, amical ou professionnel, on sent parfois que quelque chose nous retient. Et s’il fallait parfois s’affranchir de personnes, d’engagements ou de liens qui nous nécrosent ? Et si trahir était parfois bon pour nous et pour ceux qui nous entourent ? Explorons ces nécessaires trahisons. Épisode #270

Avec Nicole Prieur, j’aborderai les thèmes suivants (extrait des questions) : • Votre démarche est inédite et pour le moins peu orthodoxe. Que signifie trahir ? • Pourquoi est-ce si fréquent de se trahir soi-même ? • “Trahir pour ne pas se trahir”… C’est votre formule pour retrouver la joie de vivre ? • “La famille est le lieu de nos premières souffrances”. Pourquoi est-ce si compliqué la famille ? Qu’en est-il de la trahison au sein du couple ? Le bonheur de se sentir vivant, pour vous c’est entrer en cohérence, qu’est-ce que cela signifie ? • “Grandir, c’est trahir.” La trahison est-elle une voie pour notre liberté, de rupture avec l’ancien ? • Quels sont vos principales “clés” pour constituer notre “trousseau” et ainsi grandir ? • On parle beaucoup de souffrance au travail. Pourquoi et comment peut-il au contraire, être source et ressource de bien-être ? • Accepter la trahison, c’est accepter finalement que l’être humain est en mouvement. Votre message final est un grand message d’espoir d’oser désobéir. • On comprend maintenant que trahir est nécessaire… Mais comment devenir un traître éthique et développer finalement le respect mutuel ? • Cela passe-t-il par le corps et de quelle manière, que pouvons-nous ressentir ?

Qui est mon invitée de la semaine Nicole Prieur ? Nicole Prieur est philosophe et psychothérapeute spécialisée dans les relations familiales, elle est directrice du Conseil scientifique du Centre d’études cliniques des communications familiales. Son dernier livre, Les trahisons nécessaires – S’autoriser à être soi chez Robert Laffont, révolutionne notre conception des relations interpersonnelles et nous allons voir avec elle comment être un “traître éthique” pour devenir pleinement qui nous sommes.

Quelques citations du podcast avec Nicole Prieur : « Trahir est nécessaire à un moment donné quand vous êtes embarqué dans des loyautés qui sont néfastes pour vous. » « Grandir c’est déjà accepter que je ne serai jamais le fils, la fille idéal.e. » « Inconsciemment, je vais m’interdire de réussir là où mes parents n’ont pas pu réussir. » « Si je n’attends plus de l’autre des choses qu’il ne peut pas me donner, je le libère. » « A partir du moment où j’accepte et j’adhère à ce que je suis, je change. »

Trahir pour grandir

intervention au colloque Être jeune, devenir adulte : quelles prises en charge pour les 16-25 ans ? du 24 novembre 2021

Quand on se sent en échec alors qu’on a presque tout pour réussir ; Quand on se sent angoissé parce qu’on a l’impression de ne pas pouvoir faire les choses ; Souvent, c’est parce qu’on se trahit soi-même sans en avoir conscience, et on se rend malheureux tout seul. S’en rendre compte nous amène à mettre en œuvre les déloyautés nécessaires pour devenir autonome.

rencontre avec Fabrice Midal : retrouver confiance en soi

L’hypnose, pourquoi ça marche ?

extraits de la visio-conférence du 20 mai 2021

Quelle place trouver dans sa famille, dans son couple, dans sa fratrie, et par rapport à ses enfants. Comment être soi dans ces différents systèmes d’appartenance ? Voilà des questions auxquelles nous sommes tous confrontés.

Cette visio-conférence se présente sous la forme d’un dialogue entre thérapeutes systémiciens, hypnothérapeute et scientifique, qui croiseront leurs expériences. Il propose de comprendre pourquoi l’hypnose et les thérapies de couples et de familles, différentes mais complémentaires, sont particulièrement efficaces et aboutissent à de véritables changements libérateurs, validés par les plus récentes recherches en neurosciences.

Seront abordés les thèmes suivants : L’hypnose comme processus thérapeutique et de changement. Le fonctionnement neuro-physiologique de l’hypnose. Eclairage des neurosciences. Prendre sa place dans sa famille et son couple. L’hypnose pour simplifier les relations familiales et de couple. La question de la place du thérapeute face à ses patients. L’hypnose au service du confort du praticien.

Intervenants :

Yveline Rey, docteur en psychologie clinique, ancien professeur des universités, thérapeute familiale systémique, ancienne directrice du CERAS Grenoble et actuelle présidente du CERAS (Centre d’Étude et de Recherche en Approche systémique) Nouvelle-Aquitaine.

Edith Goldbeter, docteur en psychologie, professeur honoraire ULB, Directrice formatrice Institut d’Etudes de la Famille et des systèmes humains.

Xavier Prieur, docteur en physiologie, Maitre de conférences- Université de Nantes.

Nicole Prieur, philosophe, hypnothérapeute, dirige le conseil scientifique du Ceccof-Formation. Formatrice, Superviseur en Hypnose. Auteur de nombreux ouvrages dont « Avoir confiance en soi » livre audio dans la collection « sans se prendre la tête ». Lizzie.

Bernard Prieur, psychanalyste, ancien expert à la Cour d’appel de Paris, thérapeute familial et de couple, formateur et superviseur, fondateur du Centre d’Etudes Cliniques et des COmmunications Familiales. Paris.

Discrimination et stigmatisation, l’autre épidémie

colloque interactif, 4 décembre 2020

De nombreux intervenants nous ont aidés à réfléchir tout au long de cette journée pour savoir comment faire une place à la différence au sein de nos couples, familles, institutions. Mais aussi comment permettre aux soignants à accompagner le mieux possible leurs patients victimes de stigmatisations, les aider à se réintégrer et à croire de nouveau en eux.

À l’aide du code « Scorpion2020 » vous pouvez visionner l’ensemble des interventions :

Comment la maladie mentale a-t-elle évoluée ?
Dr Isabelle ACQUAVIVA, Médecin Psychiatre, Cheffe de Pôle de Psychiatrie Adulte du CH CASTELLUCCIO, responsable de l’unité de thérapie familiale et de couple, Hypnothérapeute.

La révolution systémique en Santé Mentale : de la recherche des étiquettes à la recherche des processus.
M. Bernard PRIEUR, psychanalyste, thérapeute familial, ancien expert à la Cour d’Appel de Paris, Directeur fondateur du CECCOF Formation, co-auteur avec Nicole PRIEUR de « La famille, l’argent, l’amour » Ed. Albin Michel, « Système éthique et perspectives en thérapie familiale » avec Evelyne REY, ESF Editeur.

Evaluer pour construire une hypothèse psychopathologique en périnatalité
Pr Antoine GUEDENEY, pédopsychiatre hôpital Bichat-Claude Bernard, Paris, auteur de nombreux ouvrages notamment « L’attachement apports théoriques » , Ed. Elsevier Masson, « Interventions psychothérapeutiques parents-jeunes enfants », Ed. Elsevier Masson, « Interventions psychologiques en périnatalité » Ed. Elsevier Masson.

Pour une redéfinition de la réhabilitation psychosociale ou comment passer de l’asile à la cité, de l’aliéné au citoyen.
Pr Nicolas FRANCK, psychiatre, Chef de Pole au CH Le Vinatier BRON, auteurs de nombreux ouvrages, « Pair-aidance en santé mentale » Ed. Elsevier Masson, « Remédiation cognitive », Ed. Elsevier Masson, « Les outils de la réhabilitation psychosociale »

De la demande d’aide à l’aide contrainte : les préférences des soignants sont-elles fondées ?
M. Guy HARDY, Assistant Social, auteur de nombreux ouvrages et articles dont « S’il te plait, ne m’aide pas, l’aide sous injonction administrative ou judiciaire », ERES Editeur.

A quoi sert le concept philosophique d’altérité ? Peut-on l’appliquer dans nos pratiques professionnelles ? Les soignants peuvent-ils se l’approprier pour eux-mêmes ?
Mme Nicole PRIEUR, philosophe, hypno thérapeute. Auteure de plusieurs ouvrages dont « Petits règlements de comptes en famille » Ed. Albin Michel, « L’hypnose pour tous : une autre voie pour alléger sa vie de famille et de couple », Ed. Payot Psy.

Entre le droit à la différence et l’acceptation du multiculturalisme, comment le peuple corse fonde son identité collective au sein de la France, de l’Europe et du monde ?
M. Gilles SIMEONI, avocat, homme politique, président du Conseil exécutif de Corse.

Conférence de sortie de « L’hypnose pour tous »

Entretien avec Sophie Carquain, journaliste, le 17 novembre 2017 pour la sortie de L’Hypnose pour tous

La famille, l’argent, l’amour

Conférence du 18 novembre 2016 sur le thème du livre : La famille, l’argent, l’amour.

Nicole PRIEUR et Bernard PRIEUR ont publié, fin novembre 2016 chez Albin Michel « La famille, l’argent, l’amour ». Ce livre a été nominé pour le prix Psychologies/Fnac en décembre 2016

L’enfant sage : enfant bien élevé ou enfant chercheur de sens ?

Captation de mon intervention au Forum de l’éducation de l’enfance : Comment la sagesse vient aux enfants ?
le 15 septembre 2015 à Lausanne